Art Africain, Chiwara,Bamana, Mali

Le masque Ciwara, ou encore Tyi wara, de son nom complet Tyi wara kun (du bambara prononcé tchiwara, signifiant “tête du fauve de la culture” (ci = culture, wara = lion, et kun = tête)1) est un masque-cimier rituel en forme d’antilope-cheval que l’on rencontre dans la culture Bambara. C’est l’une des pièces les plus connues de l’art africain2.

Le ciwara récompense, en milieu bambara, les plus grands travailleurs dans tous les domaines de la vie active.
Ce masque-cimier est utilisé lors des rites de la société ciwara, l’une des six institutions secrètes qui organisent la société bambara. Il est fixé sur la tête des danseurs, appartenant tous à la société ciwara, grâce à un bonnet en vannerie. Les danses de la société ciwara sont liées aux rites agraires et donc à l’idée de fertilité, de fécondité, d’ensemencement3. Lors de ces cérémonies rituelles, le masque devenait l’attribut d’un danseur costumé qui lui donnait vie et parole. Au travers du mouvement, et du porteur plus particulièrement, le masque trouve son sens. Les ciwaras dansaient généralement en couple. Ces cérémonies ont lieu en plein jour, au milieu des champs comme au village. Elles célèbrent l’union mythique entre le soleil, qui renvoie au principe mâle, et la terre, principe féminin, tout en stimulant l’ardeur au travail des jeunes cultivateurs4.

 

 

Nom Chiwara mâle
Origine Bambara, Mali
Dimension 41”
Médium Bois
Age 1930-1940
État Très bien
Prix sur demande info@espacemushagalusa.com = Tél : 514 6493898
SKU: Chiwara Male1 Categories: ,

Description

Le masque Ciwara, ou encore Tyi wara, de son nom complet Tyi wara kun (du bambara prononcé tchiwara, signifiant “tête du fauve de la culture” (ci = culture, wara = lion, et kun = tête)1) est un masque-cimier rituel en forme d’antilope-cheval que l’on rencontre dans la culture Bambara. C’est l’une des pièces les plus connues de l’art africain2.

Le ciwara récompense, en milieu bambara, les plus grands travailleurs dans tous les domaines de la vie active.
Ce masque-cimier est utilisé lors des rites de la société ciwara, l’une des six institutions secrètes qui organisent la société bambara. Il est fixé sur la tête des danseurs, appartenant tous à la société ciwara, grâce à un bonnet en vannerie. Les danses de la société ciwara sont liées aux rites agraires et donc à l’idée de fertilité, de fécondité, d’ensemencement3. Lors de ces cérémonies rituelles, le masque devenait l’attribut d’un danseur costumé qui lui donnait vie et parole. Au travers du mouvement, et du porteur plus particulièrement, le masque trouve son sens. Les ciwaras dansaient généralement en couple. Ces cérémonies ont lieu en plein jour, au milieu des champs comme au village. Elles célèbrent l’union mythique entre le soleil, qui renvoie au principe mâle, et la terre, principe féminin, tout en stimulant l’ardeur au travail des jeunes cultivateurs4.

 

Nom Chiwara mâle
Origine Bambara, Mali
Dimension 41”
Médium Bois
Age 1930-1940
État Très bien
Prix sur demande info@espacemushagalusa.com = Tél : 514 6493898

Additional information

Weight 4 kg
Dimensions 30 × 30 × 160 cm
Statue Ibgo

bois

Cart Item Removed. Undo
  • No products in the cart.
X